26 octobre, 2010

Claire ou la femme des temps modernes

Réputée pour ses feuilletés mode petits-fours et sa générosité gastronomique lors de soirées bien arrosées, Claire se caractérise par sa douceur teintée de patience. Elle a autant de talents que de doigts: multipliant les dessins, création de cartes postales et autres marques pages par ici, des récits par là, se dévouant à l'application de divers soins de beauté...La virtuosité domestique de Claire s'étend jusqu'aux fourneaux. La dernière œuvre en date est une merveille de légèreté avec un après goût de "reviens y". Pour un aperçu de notre composition intitulé mini invisible à la pomme saupoudré d'un crumble aux épices, il suffit de vous rendre sur le désormais célèbre Blog d'Eryn. Chaque jeudi nos petites "mimines" s'allient pour essayer des recettes toutes aussi alléchantes que caloriques. Entre le blog d'Eryn et nos livres de recettes, nous avons de savoureuses confiseries de prévues pour les prochains jeudi à venir!
Pour en revenir à notre housewife-assistante, il y a quelques décennies, elle ressemblait à ça:
Mais aujourd'hui, c'est plutôt un brin de femme svelte et élancée dont la coupe carré-court-plongeant-légerement-dégradé-à-l'arrière révèle son caractère ambitieux et independant. 

Dans quelques années on imagine aisément une mamie-gâteau tatillonne dont le rythme de vie régulé par des petites manies mûres du temps passé sera la risée de ses enfants.
Claire serait bonne à marier si elle n'avait qu'un prétendant...ou du moins un prétendant sérieux. Car si Claire multiplie les talents, il y en a un qui lui fait cruellement défaut: le don de clairvoyance lorsqu'il s'agit du sexe opposé. Après l'épisode bobinette, elle a réussi à nous dépêcher durant l'été un pseudo rockeur-émo, un salarié sncf maqué et l'éternel bon ami - topos tellement rabâché qu'il ne me met même plus en émoi. Je profite donc de ce billet pour lancer un appel à la gente masculine. Tout candidat potentiel est prié de nous contacter afin de remplir le formulaire respectif à la procédure.

Merci infiniment pour tes soirées, le petit pyjama rose que tu gardes précieusement pour mes nuitées chez toi, la petite crème pour les mains, tes attentions multiples et répétées. Au nom de mon porte monnaie je te remercie aussi de m'avoir fait découvrir ce repas de pauvre qu'est la soupe à l'oignon que je consomme un jour sur deux en cette fin de mois difficile. Les temps sont durs ...

2 commentaires:

  1. Ooooooh !!! J'ai à la fois le sourire jusqu'aux oreilles et la larme à l'oeil. Je le savais ! Je le savais que tu allais parler de cuisine et de malchance amoureuse pour me caractériser !
    Merci pour "autant de talents que de doigts" (et la publicité).
    Merci pour "son caractère ambitieux et indépendant" (en même temps vaut mieux, à moins que c'est ce qui conduise à ma fameuse malchance amoureuse).
    Merci pour tes remerciements :)
    Rrrraaaah la "virtuose domestique",la "housewive" et la "mamie gâteau tatillonne", mais damn je crois que c'est très juste !
    Et trop drôle la précision sur ma coiffure, sur le talent qui me fait défaut et le formulaire. Attention il faut que le lecteur du formulaire soit aussi TRES critique et pointilleux pour éventuellement en retenir un !
    Merci beaucoup pour ce texte qui m'est reservé. Il est très joliment écrit avec ce style qui fait ta signature !
    J'aime bien, j'aime beaucoup, et je t'adore ma tite Chouquette !

    Collègue Papillonne !

    RépondreSupprimer
  2. Ah et le titre me plaît aussi. :)

    RépondreSupprimer