19 octobre, 2010

beware the yum-yum nibbles

Récemment sur la BBC un reportage a révélé que le Royaume Uni est le pays d'Europe où le taux d'obésité est le plus élevé. Comme je compatis avec ces petits britons qui, dès leur plus jeune âge, ont baigné dans les flapjacks, les chocolate fudge shortbreads, les digestives, les victoria sponge, les cheesecakes et autres déliactesses sucrées. Plus sérieusement, et parce que tout le monde n'est pas bouc' à chuques (comprendre que tout le monde n'a pas la dent sucrée), le Royaume Uni est un pays de takeaways où la pause déjeuner se compose généralement d'un sandwich. Un pays où les repas sont généralement pris devant le frigo car il n'y a pas cette habitude du repas que l'on cuisine pendant quelques heures et que l'on déguste tous ensemble. Je généralise. Pourtant mon expérience l'a prouvée. Quand j'étais dans ma belle famille britonne, pourtant très posh, la maman (une desperate housewife par excellence qui ne travaillait pas) nous emmenait au restau tous les jours ou alors nous réchauffait les plats tout prêts de chez Marks and Spencer! Je vous invite à regarder ne serait-ce qu'un épisode du programme intitulé "Come Dine With Me", équivalent de notre "Un dîner presque parfait". La différence est flagrante, les hôtes cuisinent des plats dont la recherche est aussi élaborée  qu'un assemblage de légo, la décoration est quasi inexistante, et même les invités ne sont pas présentables! la caméra se concentre sur l'entente des convives; sujet qui est secondaire, voire même relégué au troisième plan en france à l'instar de la qualité des mets!
Le danger retombe évidemment sur les enfants qui n'auront pas eu d'éducation culinaire. Les assistants qui travaillent dans le secondaire s'en rendront très vite compte puisqu'un des principaux sujets est le régime alimentaire. Demandez aux enfants ce qu'ils mangent, s'ils grignotent, s'ils font de l'exercice...Aujourd'hui un year 9 a déclaré que pour un repas équilibré il fallait manger un sandwich au poulet et boire une bouteille de soda mais une seule seulement!bless him!
Dans un article précédent, j'ai mentionné Jamie Oliver, le Cyril Lignac Anglais qui a essayé de réformer les cantines dans les écoles anglaises. Je vous fais parvenir le lien de sa vidéo, vous avez simplement à cliquer sur watch the talk. La première partie est centrée sur les américains et la malbouffe mais dans la deuxième partie il s'attaque vraiment au fond du problème: les enfants. SI vous n'avez pas 20 minutes, lisez simplement son programme qui est plutôt bien résumé. Jamie Oliver a des restaurants un peu partout en Angleterre dont un à Leeds qui se veut italien. Je n'ai pas encore testé mais si quelqu'un me rend visite...

j'en profite pour vous conjurez de ne pas être timide et de laisser des commentaires car je n'ai aucun feedback sur ce que j'écris à part des amis proches sur Facebook et c'est comme qui dirait décourageant car l'objectif de ce blog est de faire partager un bout de ma vie mais surtout de culture britonne!

6 commentaires:

  1. Promis, demain matin je jette mes noodles... J'ai regardé la vidéo de Jamie Oliver et j'avoue que premièrement, c'est un très bon orateur, et que deuxièmement, même dans le fond, son discours est intéressant (même si j'ai du loupé des passages). C'est vrai que des gens meurent de maladies liées à l'obésité (mais non pas d'obésité comme il le dit)... Je le savais mais, sans m'en rendre vraiment compte. Et pendant ce temps, d'autres meurent de faim, mais ça c'est une autre histoire.

    Autre chose qui m'a marquée, cette fois dans ton article, lorsque tu parles des takeaways... J'en faisais l'apologie l'autre jour sur Facebook, mais je voyais pas le côté nutritionnel de la chose, mais plutôt le côté pratique. Je me disais que j'aimerais avoir plus de takeaways et de pub qui proposent à manger pour pas cher en France... Après tout, ça n'empêche pas d'apprendre à cuisiner et d'apprécier la bonne cuisine.

    Et pour finir, jveux bien m'incruster le jour où tu iras manger au resto de Jamie Oliver à Leeds !

    Marion

    RépondreSupprimer
  2. Je ne peux que plussoyer... Je dis souvent ce n'est pas que la cuisine anglaise est mauvaise, les quelques personnes qui essaient de se mettre aux fourneaux peuvent nous donner des supers trucs (hummm les différentes pies home made ^^) mais ce n'est juste pas dans la culture que de prendre du temps de cuisiner... :(

    RépondreSupprimer
  3. Lol "les délicatesses sucrées" DELICATESSES ???

    Heum, ah la nourriture, la cuisine vaste sujet. C'est fou aussi que les français soient tant passionnés par la cuisine, le goût, le contentement des papilles et de l'estomac.

    Hey attends tu avais des plats tout prêts, mais de Marks&Spencer s'il te plaît, du "takeaway" de luxe ! Comment tu craches dans la soupe !

    Enfin moi c'est une des premières choses que les personnes qui sont venues me voir ont remarqué : les anglais mangent tout le temps, à toute heure de la journée, et n'importe quoi !

    En fait c'est bien que les français soient tant passionnés par la cuisine. Et finalement pour revenir à ce que disait Marion, finalement c'est pas plus mal qu'il y ait moins de takeaway en France : obligé de faire/manger des choses saines + souvent. Ce n'est pas forcément quelque chose à envier à l'Angleterre, actually.

    Collègue Papillonne !

    RépondreSupprimer
  4. Ah oui et puis, l'endroit est tout trouvé pour fêter notre 1er salaire (tant attendu (et mérité?)) de l'année 2010-2011 !

    Coupine Papillonne !

    RépondreSupprimer
  5. Coucou! Je viens de lire tout ton blog (enfin ^^)! Je connais déjà pas mal la culture anglophone ayant de la famille là-bas depuis longtemps, mais quand même, ton blog est intéressant à lire :)!
    Bonne continuation et à bientôt!

    RépondreSupprimer
  6. Tout le blog!tu es folle!lol
    merci en tout cas, et j'espère continuer à apprendre des choses que je ne manquerai pas de faire partager!tu as de la famille dans quel coin?
    continues de me faire partager la culture allemande je suis nostalgique!

    RépondreSupprimer